EDITORIAL
Le Cahier
des aînés
d'Amay

 
TOUS LES ARTICLES
Cliquez ici !




Coordination
Anne Timmermans

Adresse de contact
nadineschelstraete@skynet.be



Un site développé avec

 

Les aînés se souviennent ...

En mai 1940 – déclaration de la guerre, j’ai 11 ans (°1929). Mes parents cultivateurs habitaient Neufchâteau. Nous partons avec le cheval et le tombereau remplis de nos « bagages » et de ceux de nos voisins. Direction la France. En chemin nous sommes « mitraillés » trois fois par les avions allemands. Cachés sous le tombereau, nous prions ! Arrivés tant bien que mal à DIJON, nous sommes dirigés par l’autorité française vers un lieu où nous pourrons travailler et être logés. Pour nous se sera NESLE et Massoult. Papa travaillera chez un fermier. Une condition pour moi : obligation d’aller à l’école ! Je me suis lié d’amitié avec le fils du fermier, Guy, un gars de mon âge avec qui j’ai gardé contact. Nous sommes revenus vers juillet 40. P.P. (1926)


« En 1940, mes parents habitent rue Sous-le-Château à Huy. A la déclaration de la guerre, ma grand-mère, et Maman enceinte fuient vers la France. Mon Papa est soldat chez les Chasseurs Ardennais. Arrivées à Bordeaux, elles seront dirigées vers Campugnan (38 km. de Bordeaux) dans une ferme où le couple à deux jeunes enfants. J’y vois le jour le 7 septembre 1940. Je suis né français, de parents belges, sous occupation allemande !

Nous avons gardé des liens avec eux, ils sont venus en vacances chez nous et nous chez eux. G.G

Mon premier voyage à l’étranger, à 7 ans, vers la France lors de l’évacuation en mai 1940. En tandem !
Nous avons été hébergés dans une famille à Lespinassière en mai 40. Mon père travaillait, comme ajusteur au service de l’artillerie des FORGES ET ACIERIES DE LA MARINE ET D’HOMECOURT à Saint Chamond. Nous avons gardé des contacts avec la famille qui nous avait hébergés
. L.N. 1933

Contrôlée 28 mai 1940 à Lespinassière